© 2016 by Sophie Pugnet

Mémoire d'aveugle

Jacques Derrida nous raconte dans son ouvrage :

«À dessein le dessin» que c’est la ligne dans le dessin qui révèle le vide. Ce même vide alors invisible qui dit tout.
Cette fresque reprend l’image d’un fond d’œil révélé grâce à un flash.